Crianças do Mundo

Logo Crianças do MundoLe Brésil ! Un immense pays (279 fois la Belgique) où se vivent les contrastes les plus grands: des étendues de forêts presque inhabitées et des villes où s’entassent 145 millions d’habitants ; des quartiers très riches face à des favelas plus que misérables ; un pays qui détient le triste record mondial d’inégalités sociales et de concentration de revenus. Au cœur de ce pays, un peuple qui compte une importante colonie de métis, fruit de nombreuses unions interraciales, un peuple où l’habitant des bidonvilles essaie de survivre quand le riche propriétaire terrien ne sait que faire de ses capitaux, un peuple où l’enfant est souvent victime de la misère et de la malnutrition.

Coronel Fabriciano est une petite ville complètement dévolue à l’industrie du fer. Elle est composée de quartier récent et prospère.

Coronel Fabriciano est une petite ville complètement dévolue à l’industrie du fer. Elle est composée de quartier récent et prospère.

Face à l’inertie du gouvernement brésilien dans la recherche de solutions durables dans les domaines de l’éducation, de la santé, de la justice sociale, de l’accès de tous aux différents services assurés par la société, de multiples organismes travaillent au Brésil en vue d’un développement des personnes et d’une évolution des structures.

Les enfants ont l’occasion de faire leur travail scolaire dans des conditions privilégiées.

Les enfants ont l’occasion de faire leur travail scolaire dans des conditions privilégiées.

Un de ces organismes, Crianças Do Mundo, anciennement CIDADE DO MENOR a été créé en avril1987 par des coopérants O.N.G. belges : Evelyne Wairy (ancienne élève à l’Institut de la Providence) et Michel van der Meersch.

Criancas_do_Mundo_05

Crianças do mundo (Enfants du Monde) est une fondation philanthropique qui a pour mission essentielle de venir en aide aux enfants les plus déshérités (enfants des rues et en situation de risque) de la région du « Vale do Aço » dans l’État de Minas Gérais (capitale : Belo Horizonte) à Coronel Fabriciano.

En plus de l’accompagnement scolaire, des ateliers sont organisés afin d’utiliser les nouvelles technologies.

En plus de l’accompagnement scolaire, des ateliers sont organisés afin d’utiliser les nouvelles technologies.

Son but n’est pas de rechercher des solutions provisoires ou éclatantes aux problèmes de ces enfants mais des solutions définitives en s’attaquant à la base et aux causes.
Crianças do Mundo s’occupe de plus de 500 enfants dans un projet à 4 volets :

  1. Internat pour enfants rejetés définitivement de leur famille ;
  2. Centre de formation professionnelle en vue de préparer les jeunes à un métier dans la vie ;
  3. Centre de jour où les enfants reçoivent nourriture, aide scolaire, médicale, sportive, psychologique… ;
  4. Centre de 1er accueil d’urgence dans les quartiers les plus pauvres.
Un autre atelier prépare le pain pour le repas offert aux jeunes. En plus d’acquérir des compétences pratiques, ils produisent à moindre coût la nourriture nécessaire.

Un autre atelier prépare le pain pour le repas offert aux jeunes. En plus d’acquérir des compétences pratiques, ils produisent à moindre coût la nourriture nécessaire.

L’équipe qui travaille avec Michel et Evelyne est compétente et dévouée. Elle entoure les enfants qui lui sont confiés avec tout l’amour dont ces jeunes ont besoin pour grandir normalement, se trouver une place dans la société et ne pas entraîner leurs enfants plus tard dans la même spirale.

Le résultat après cuisson.

Le résultat après cuisson.

Malgré les lourdes charges financières et la demande de plus en plus pressante des familles, Crianças do Mundo essaie de survivre et de continuer son travail courageusement. Il faut le préciser : la Fondation ne fonctionne que grâce aux dons, sans pouvoir compter sur des subsides des pouvoirs publics brésiliens. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir introduit dossiers et demandes.

Un atelier « terre cuite » complète les ateliers créatifs.

Un atelier « terre cuite » complète les ateliers créatifs.

L’Institut de la Providence soutient Crianças do Mundo par une proximité fidèle et amicale et par toutes sortes d’actions, un parrainage d’enfants et des aides ponctuelles quand un appel urgent survient.

C’est une façon de garder à nos élèves les yeux et le cœur ouverts sur plus loin que leur réalité immédiate. C’est aussi un moyen de vivre la solidarité concrète avec des jeunes moins favorisés et d’éveiller notre conscience à tous à la notion de justice sociale pour tous.

Sœur Astrid
Présidente du Pouvoir Organisateur


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Action Damien 2017

Action Damien 2017

Les élèves de l’Institut ont donné le coup d’envoi de la campagne.

IPW & gastronomie

Bienvenue à l’Ecole Hôtelière de la Providence…

Bienvenue à l’Ecole Hôtelière de la Providence…

Traces…

Traces de la rue de Nivelles

Blog : "Traces de la rue de Nivelles"

Archives

Top