Religion

1. Quel projet se donner ensemble !

Il est assez courant que les jeunes se désintéressent, voire rejettent, la question de la religion. Le professeur de religion n’est pas ici pour les juger, pour les convertir ou pour les « formater » à la pensée catholique. L’objectif est d’aider les jeunes à construire leur personnalité, leur intelligence, leur réflexion, …

Le cours de religion rencontre ainsi chacun, là où il se trouve dans son parcours de vie, en respectant ses options et ses recherches. C’est ensemble que les jeunes vont chercher à comprendre le monde et la vie afin de trouver un sens à leur vie, construire leurs valeurs et leurs choix, justifier leurs opinions.

Ainsi, avec d’autres cours, le cours de religion :

  1. promeut la confiance en soi et le développement de la personne ;
  2. exige de s’approprier des savoirs et d’acquérir des compétences qui rendent apte à apprendre et à prendre une place active dans la société ;
  3. permet au jeune de devenir un citoyen responsable, capable de contribuer au développement d’une société démocratique, solidaire et ouverte.

Plus spécifiquement, le cours de religion :

  1. se réfère à la foi chrétienne pour donner l’éclairage de la tradition catholique dans cet objectif et faire comprendre notre insertion culturelle dans la tradition judéo-chrétienne ;
  2. travaille l’intelligence de la foi, sa cohérence et l’éclairage que la foi apporte aux grandes questions humaines.

Autrement dit :

Le cours de religion est un lieu de rencontres : opinions différentes, courants de pensées divers, traditions religieuses différentes. Etre amené à réfléchir la vie suppose inévitablement d’accepter de partager ses expériences et d’accepter d’écouter celles des autres en les respectant. Chacun est libre de ses convictions et pouvoir entendre les avis d’autrui, même opposés aux nôtres, ne peut que nous faire grandir. C’est ainsi qu’une pensée adulte et citoyenne se forme.

Le professeur de religion, à travers la tradition chrétienne et dans le respect du profil général des élèves, les amènera à construire du sens en articulant les dimensions existentielles, culturelles et religieuses. Chaque élève pourra ainsi, à terme, se situer librement et en connaissance de cause face au fait chrétien.

2. Finalités du cours

A. Le cours de religion catholique se donne à voir dans un dessin : celui d’un arbre avec ses racines, son tronc, ses branches ou son feuillage.

  • Les racines du cours de religion catholique concernent plus spécifiquement les spécificités des élèves (profil social, cognitif, culturel, affectif, religieux,…).
  • Le tronc du cours est plus centré sur l’interrogation et l’éclairage des questions de sens. Ceci permet de contribuer au développement et à l’épanouissement des élèves.
  • Les branches ou le feuillage concernent plus les manières dont :
    • une question existentielle sera abordée et analysée, afin de rejoindre les élèves là où ils sont et en leur ouvrant, avec eux, des chemins où l’on s’interroge sur telle réalité d’existence ;
    • un élargissement à la culture, avec un élargissement à un contexte plus global des réflexions et des recherches issues tant des sciences que des sagesses, philosophies, littérature, art et autres religions sera mené ;
    • une compréhension du christianisme et de son enracinement dans notre société, à travers les axes du « croire, célébrer, vivre ».

B. Le cours de religion s’articule sur 11 compétences disciplinaires et 10 thématiques, abordées et développées durant les trois cycles du secondaire.

11 compétences disciplinaires :

  1. lire et analyser les textes bibliques ;
  2. décoder le mode de relation au religieux ;
  3. pratiquer l’analyse historique ;
  4. interroger et se laisser interroger par les sciences et les sciences humaines ;
  5. pratiquer le questionnement philosophique ;
  6. discerner les registres de réalités et de langage ;
  7. expliciter le sens des symboles et des rites ;
  8. construire une argumentation éthique ;
  9. pratiquer le dialogue œcuménique, interreligieux et interconvictionnel ;
  10. expliciter et décrypter différentes formes d’expression littéraire et artistique ;
  11. discerner et analyser la dimension sociale de la vie humaine.

10 thématiques envisageables recouvrant, ensemble, le champ de l’expérience humaine :

  1. Construire le bonheur.
  2. Affronter le mal.
  3. Habiter le corps.
  4. Convertir la violence.
  5. Vivre et mourir.
  6. Vivre en relation.
  7. Pratiquer la justice et la charité.
  8. Traverser la souffrance.
  9. Développer le rapport au monde.
  10. Fonder la spiritualité de l’humain.

Le choix des thématiques travaillées par degré est concerté en coordination avec la majorité des professeurs de religion, ceci de manière à éviter des redondances au cours du parcours en secondaires et pour diversifier les sujets abordés.

3. Compétences et savoir à acquérir

Les professeurs de religion de la Providence ont regroupé les différentes compétences du Programme de Religion catholique en quatre compétences évaluées au bulletin :

C1 : Formuler des questions d’existence (Questionnement)

  • S’ouvrir à une problématique.
  • Distinguer les enjeux d’une problématique.
  • Dégager des sujets de réflexion.

C2 : Connaitre et comprendre le Christianisme et la culture (Compréhension)

  • Connaissance des grands repères de la foi chrétienne.
  • Comprendre et analyser un document.
  • Pratiquer le questionnement philosophique.
  • Interroger et se laisser interroger par les sciences humaines.
  • Discerner les registres de réalité et de langage.
  • Décoder le mode de relation au religieux.
  • Expliciter le sens des symboles et des rites.
  • Explorer et décrypter diverses formes d’expression littéraire et artistique.
  • Discerner et analyser la dimension sociale de la vie humaine.
  • Pratiquer le dialogue œcuménique, interreligieux et interconvictionnel.

C3 : Construire une synthèse porteuse de sens (Réflexion)

  • Organiser les informations.
  • Intégrer des éléments de la foi chrétienne et de la culture.
  • Établir des liens, construire du sens.
  • Proposer une réflexion personnelle.
  • Construire une argumentation éthique.

C4 : Communiquer (Expression)

  • Restitution des acquis.
  • Présentation: expressions écrites et orales, diversification des modes de communication, prise de notes.
  • Participation à la dynamique du cours.

Les professeurs de religion catholique
de l’Institut de la Providence-Wavre


Commentaires

Action Damien 2017

Action Damien 2017

Les élèves de l’Institut ont donné le coup d’envoi de la campagne.

IPW & gastronomie

Bienvenue à l’Ecole Hôtelière de la Providence…

Bienvenue à l’Ecole Hôtelière de la Providence…

Traces…

Traces de la rue de Nivelles

Blog : "Traces de la rue de Nivelles"

Archives

Top