Mathématiques 6h/semaine

Au 3ème degré, l’Institut de la Providence propose en option un cours de mathématiques à 6 périodes par semaine, auquel peuvent se rajouter les 2 heures supplémentaires des Compléments de Maths (voir rubrique « Activités Complémentaires »).

Comme pour le cours de mathématiques générales de 4 périodes, le cours couvre trois grands domaines : d’abord, les nombres, l’algèbre et les fonctions ; ensuite, la géométrie et la trigonométrie et enfin, le traitement de données.

Ce cours appelé « mathématiques pour scientifiques » permet non seulement d’approfondir les matières du cours à 4 périodes, mais aussi d’étudier des matières spécifiques non couvertes par le programme à 4 périodes, comme le calcul matriciel, les nombres complexes, les coniques…

L’accent y est davantage mis sur la rigueur tant dans la théorie mathématique que dans les démonstrations ainsi que sur les problèmes de recherche en vue de développer l’esprit déductif et enfin sur la communication des résultats.

Il est destiné à des élèves qui veulent approfondir leurs connaissances dans le domaine mathématique et/ou se destinent à des études supérieures scientifiques.

Ce qu’en disent d’anciens élèves de l’Institut :

Pour moi, il ne fait aucun doute que tout ce que j’ai pu apprendre aux cours de math 6H et complément de maths m’a été utile dans mes études supérieures dans le domaine de l’ingénierie. De nombreux outils de base, nécessaires à la poursuite d’études scientifiques, y sont abordés : autant de notions qu’il m’est aujourd’hui indispensable de maitriser.

Cependant, ce n’est pas tout ce que ma formation de math en humanités m’a apporté. À mon sens, le vrai but d’un cours de mathématique dans le secondaire, avant même la maîtrise de toutes les notions techniques enseignées, est de développer l’esprit rationnel des élèves. Le cours propose avant tout une façon d’aborder un problème, une méthodologie claire faite de raisonnements logiques et déductifs permettant de trouver des solutions de façon systématique. Cette façon de voir les choses est applicable dans la vie quotidienne, car nous sommes tous continuellement confrontés à de nouveaux problèmes à résoudre.

Enfin, je voudrais également souligner le fait que les cours de math sont parfaitement compatibles avec une option plus littéraire (personnellement, j’avais choisi les cours de Latin).Denis-Gabriel, étudiant en master à l’Ecole Polytechnique Louvain, UCL/EPL

Je crois que l’apport des cours de maths 6 et compléments de maths a été multiple :

  1. Ils permettent naturellement à un élève d’aborder les études supérieures avec un bagage en mathématiques non négligeable ! Bon nombre d’étudiants sont vite confrontés à un cours de statistiques (psycho, linguistiques, économie, sciences sociales,…) ou même à un cours de logique (croyons-le ou non, une bonne partie des étudiants de philo et lettres en auront un : histoire, archéologie, philologie classique,…)
  2. Ils permettent aussi à l’élève de développer sa capacité de réflexion. (…)
  3. Ils poussent aussi l’élève à acquérir (et à développer) une certaine rigueur dans son travail !

Je dirais finalement que si l’un de vos élèves vous rétorque quelque chose comme : « Toute façon après je vais en philo et lettres donc j’en serai quitte avec les maths », dites-lui qu’il est bien naïf : les mathématiques sont partout ! Plus sérieusement, je crois que bon nombre d’élèves sous-estiment l’importance d’une bonne base en mathématiques, car quand on est en secondaire on est souvent trop peu au courant de ce qui nous attend dans nos études supérieures !
Antoine, étudiant en master en linguistique

En ce qui me concerne le cours de math 6h m’a offert le bagage nécessaire pour réaliser des études à caractère scientifique. Je pense qu’il m’aurait été très difficile de commencer mes études sans avoir eu un cours de math « spécifique ». Je m’explique… Le cours de math 6h ne représente jamais que 2h en plus que le cours de math 4h. Etant donné les objectifs fort différents entre les 2 (4h et 6h), je pense que ces 2 heures se justifient. Au-delà du nombre d’heures, le cours de math 6h permet réellement d’aborder la matière avec un angle différent de celui du cours de math 4h… Le cours de math permet réellement à l’élève de développer une rigueur, une capacité à réfléchir et à résoudre des problèmes. Cette rigueur est souvent utile et nécessaire et ce quel que soit le domaine d’étude et en particulier au niveau universitaire.
Quentin, étudiant en master à l’Ecole Polytechnique Louvain, UCL/EPL
En plus des connaissances mathématiques indéniables que l’option maths 6h et complément de maths m’a apportées, la formation qui m’a été proposée à l’Institut de la Providence m’a appris l’analyse rigoureuse et réfléchie d’un problème concret et bien posé; car je suis convaincu que l’entrainement mathématique fait non seulement appel à des compétences calculatoires, mais aussi à une vaste gamme d’autres compétences essentielles dans notre quotidien, telle que la rédaction claire de textes et d’énoncés. Cette discipline, cette méthodologie fut pour moi un atout indiscutable pour ma rentrée dans le monde universitaire.
Justin, étudiant en master mathématiques
Si je devais mettre en avant quelque chose du cours de math 6, cela serait la rigueur apportée par celui-ci. En effet, via le cours de math 6 j’ai dû revoir ma méthode de travailler mes cours : le travail régulier est quelque chose d’indispensable dans n’importe quel cours mais encore plus pour un cours de mathématique 6 heures. Et je crois que cette régularité me sera indispensable afin de réussir avec succès mes études d’informatique à l’UCL.
Jean, étudiant en baccalauréat informatique
« Le cours de math 6h est à mon avis, indispensable si l’on prend l’option sciences 6h. Plus tard quelle que soit la branche que nous prenons dans les sciences ou en économie, notamment à l’université, il y aura des mathématiques. En fait, c’est un cours pour toute personne qui aime les math et/ou voudrait en faire plus tard. De plus, c’est là qu’il y a le plus de chance d’être dans une classe motivée… Mais attention, math 6h n’est pas math 5h + 1h comme au 2ème degré. Les facilités du passé peuvent vite tomber. Ce qui est plutôt bien pour notre avenir parce que le cours nous apprend à structurer nos calculs, à réfléchir et à ne plus être des robots qui répètent sans cesse la même chose. La structure et la réflexion sont deux éléments importants qui doivent être acquis pour l’université.
Mathieu, étudiant en baccalauréat physique
Le cours de math 6h m’a d’abord permis d’acquérir tous les concepts théoriques nécessaires pour bien débuter mes études d’ingénieur civil. Les 2h de complément furent l’occasion de découvrir des aspects plus pointus et parfois plus originaux des mathématiques. Grâce à ces 2 cours, j’ai appris à résoudre des problèmes avec rigueur, tant au niveau du « langage mathématique » qu’au niveau de la méthodologie. Cela s’est révélé être indispensable pour mener à bien mes études et continue à m’aider fortement durant ma vie professionnelle.

Par ailleurs, les cours se sont déroulés dans une très bonne ambiance favorisant l’entraide entre étudiants, ce qui a constitué un atout pour la gestion des travaux en équipe omniprésents au cours des études mais également après !
Nicolas, ingénieur civil


Commentaires

Action Damien 2017

Action Damien 2017

Les élèves de l’Institut ont donné le coup d’envoi de la campagne.

IPW & gastronomie

Bienvenue à l’Ecole Hôtelière de la Providence…

Bienvenue à l’Ecole Hôtelière de la Providence…

Traces…

Traces de la rue de Nivelles

Blog : "Traces de la rue de Nivelles"

Archives

Top