GTPE – 7e professionnelle

Pour compléter la qualification de « vendeur(se) – retoucheur(se) »
et ouvrir son propre commerce.

La 7e professionnelle Gestion de très petites entreprises

Durant toute l’année, tu exerceras tes compétences dans la tenue de la boutique de l’école : « 7 au . » et sur les lieux de stage.

A la fin de la 7e GTPE, tu obtiens :

  • La Qualification de gestionnaire de très petites entreprises
  • Le Certificat de l’enseignement secondaire supérieur

L’ensemble de la formation du Gestionnaire de Très Petites entreprises forme l’élève à :

  • Elaborer et créer son projet d’entreprise
  • Gérer la stratégie commerciale de l’entreprise
  • Assurer la gestion des ressources humaines
  • Assurer la gestion comptable, financière et fiscale

Conditions d’accès à cette 7°, être porteur :

  • Du CESS
  • Du CE6P

A l’issue de cette 7e P qualifiante, les élèves obtiennent :

  • Le CESS (pour les élèves issus de 6P)
  • Le certificat de qualification CQ7 « Gestionnaire des très petites entreprises »

Témoignage d’Ophélie Haegeman, Visual merchandiser dans une grande enseigne de prêt à porter :

Aujourd’hui c’est à cœur ouvert que je m’exprime sur l’enseignement professionnel de l’Institut de la Providence de Wavre.

Je suis entrée dans l’enseignement professionnel en 2004, à l’âge de 12 ans, non pas par défaut, pour cause d’un problème quelconque, mais surtout par passion pour «la mode», ce que cette école m’a permis de développer.

La section habillement nous permet d’obtenir de nombreuses qualifications en rapport avec celle-ci; la couture, la retouche, la vente et la gestion. Après 7 ans d’études dans cette section, j’en suis ressortie avec une valise remplie. Ça vous donne une telle soif d’apprendre avec un tel apprentissage !

L’enseignement professionnel réputé pour être plus facile, est loin de l’être. Nous avons la chance de pouvoir toucher au métier qui nous passionne, connaître la cour des grands, connaître ce monde qui nous suivra toute notre vie… Nous touchons au métier, cela nous y habitue dès notre plus jeune âge ce qui s’avère très utile pour chaque élève surtout ceux mal dans leur peau, timides, anxieux. Nous prenons de la maturité et de l’indépendance tout en restant sur les bancs de l’école.

Ce fut sept années très enrichissantes, avec tellement de valeurs transmises telles que la rigueur, la liberté de penser, la confiance en soi et l’esprit critique. Je garde énormément de souvenirs de ces années, des camarades et de cet esprit d’équipe, des apprentissages, mais aussi des professeurs, avec qui au fil des années, se forme une certaine complicité.

Malheureusement, durant ces sept ans au sein de L’enseignement professionnel, j’ai pu constater de nombreuses fois un véritable problème d’image. Il est mal vu par beaucoup de personnes, notamment des élèves, d’être étudiant dans l’enseignement professionnel. Je tenais à dire (et cela me tient beaucoup à cœur) que l’on n’est pas bête parce que l’on est en professionnelle, chacun ses choix, sa direction et nous sommes tous différents. L’enseignement professionnel c’est souvent un choix par défaut, à cause de problèmes scolaires, mais cela peut être aussi par passion, par ambition, pour préparer son avenir.

Avec le recul, je vois ce qu’a pu m’apporter l’Institut. C’est grâce à cet enseignement qu’aujourd’hui j’ai la chance d’être Visual merchandiser dans une grande enseigne de prêt à porter, j’ai la chance de pouvoir utiliser tout ce que l’on m’a appris lors de mes différents apprentissages à l’IPW. Et je lui en serai toujours reconnaissante !

L’école de la providence de Wavre permet de faire évoluer l’enfant à son rythme. Elle permet de développer ses capacités au mieux dans les domaines dans lesquels il est le plus doué tout en comprenant qui il est. C’est ce que j’en ai conclu avec le temps.Ophélie Haegeman

« Cette école fut une belle expérience, je ne me voyais pas ailleurs. »

Témoignage de Céline, ancienne élève de l’école :

Voilà, 3 ans que je suis sortie de l’école, que le temps passe vite…

A vrai dire, sur les bancs de l’école, on a hâte de les quitter et une fois qu’on n’y est plus on donnerait n’importe quoi pour y revenir… Surtout à la Providence…

Une école et des profs hors pair, des cours enrichissants et passionnants … L’’air de rien, l’école nous prépare énormément à faire face à la vie « d’adulte ».

La couture, c’est la section qui m’a permis de m’inscrire à la Providence. J’avais des étoiles plein les yeux … Avoir la chance de créer mes propres vêtements et pouvoir montrer à travers ceux-ci mes talents de styliste lors d’un magnifique défilé qui nous envahit chaque année de milliers de frissons, de larmes et d’éclats de rires.

La gestion de très petites entreprises (GTPE) : des cours enrichissants, plein de découvertes et une année qui permet de nous préparer à notre futur. Énormément de découvertes, une envie de toujours en savoir plus. La tenue de la Boutique « 7au. », une boutique qui nous met directement dans le bain de la gestion d’une entreprise, de nombreux passages chez les fournisseurs et des découvertes jour après jour sur les nouveautés de la mode.

7 années plus que magnifiques et inoubliables…Céline


Commentaires

Action Damien 2017

Action Damien 2017

Les élèves de l’Institut ont donné le coup d’envoi de la campagne.

IPW & gastronomie

Bienvenue à l’Ecole Hôtelière de la Providence…

Bienvenue à l’Ecole Hôtelière de la Providence…

Traces…

Traces de la rue de Nivelles

Blog : "Traces de la rue de Nivelles"

Archives

Top